lundi 28 septembre 2009

La recette du parking du château à nouveau dérobée




Aujourd'hui en arrivant au travail nous avons eu la surprise de trouver les lieux dans cet état. Alors que l'on devait vider les caisses ce matin, 2 individus (ou plus) étaient déjà passés avant nous aux environs de 4 heures du matin. Le préjudice s'élève à 15 000 € environ.

lundi 13 juillet 2009

Parking vide...


Non, toutes les voitures n'ont pas été volées. Elles ont simplement été enlevées par leur propriétaire (ou la fourrière pour ceux qui étaient en vacances) afin de permettre l'installation des feux d'artifice sur la place d'armes à l'occasion de la fête nationale.

video

Bouquet final du feu d'artifice

mardi 28 avril 2009

La recette du parking du château encore dérobée

Hier, vers 07 H 00, le régisseur du parking de la place d’Armes à Versailles a constaté que la caisse automatique avait été forcée pendant la nuit. Le butin s’élèverait entre 14 000 et 15 000 €. Les malfrats avaient pris soin d’obturer la caméra de vidéosurveillance.

C’est la troisième fois en trois ans que la recette du parking municipal du château de Versailles s’envole. Mais, cette fois, sans violence. Les voyous s’en sont pris au parking réservé aux bus.

La place d’Armes est en effet coupée en deux. A gauche du château, ce sont les voitures qui stationnent. La droite est réservée aux bus et aux cars de touristes. Le tout est géré par la municipalité, selon les termes d’une convention passée entre le château et la mairie. En échange de l’entretien du parc de stationnement, l’hôtel de ville récupère les recettes du parking.

Thierry Voitellier, l’adjoint au maire chargé de la sécurité, ne souhaite pas faire de commentaire. « L’enquête est en cours. Les patrouilles de police ont déjà été renforcées, mais on ne peut pas laisser un policier en permanence devant les caisses », déclare-t-il. Contactée, la société qui gère le parking a refusé de s’exprimer.

C’est la troisème fois depuis 2007. En août dernier déjà, deux malfrats avaient braqué en plein centre-ville l’employé qui venait de relever la recette des horodateurs de la place d’Armes pour un butin de 30 000 €. Et, en 2007, lors du week-end de Pâques, le scénario avait été identique à celui de ce week-end. A l’aube, une équipe de malfaiteurs avait forcé la serrure de la billetterie automatique réservée aux chauffeurs de bus de touristes. Bien renseignés, les voleurs avaient neutralisé à l’aide de ruban adhésif les caméras de vidéosurveillance qui balaient en permanence la place d’Armes. A l’époque, le préjudice s’était élevé à 20 000 €.

Paru dans Le Parisien | Matthieu Suc | 28.04.2009, 07h00

Dernier détail : Au moment des faits (05 H 30), la police arrivait en bas de la place pour escorter un convoi exceptionnel. Voir l'article précédent.

lundi 27 avril 2009

Louis XIV retrouve Versailles

Retour après deux ans de restauration de la statue équestre de Louis XIV en bronze à l'entrée du château de Versailles.

Erigée sous Louis-Philippe en 1836, la sculpture constituée de deux pièces n'avait jamais été déplacée depuis son installation par l'architecte Frédéric Nepveu.

La restauration à la Fonderie de Coubertin, spécialisée dans les bronzes monumentaux, d'un coût de 500.000 euros, a été possible grâce à un mécénat de 350.000 euros de la Française des Jeux.

Placée à plus de quatre mètres du sol sur un piédestal en pierre dure, entourée de quatre bornes de granit marquant les angles, la statue mesure environ 5,5 mètres de hauteur pour une longueur de 4,5 mètres. Autrefois implantée au niveau de la grille Royale, la statue a été replacée à l'aide d'une grue au tiers inférieur de l'axe central de la place d'Armes.

La restauration a porté sur la reprise des armatures internes et externes mais aussi sur le nettoyage des épidermes altérés, la réparation et le remplacement de certaines pièces, la patine générale des bronzes et le traitement final avec une cire de protection. Le piédestal a également été restauré.

"Dans quelques jours nous graverons le nom du Roi et ses dates de règne sur le socle", a déclaré Jean-Jacques Aillagon. "On rétablit un grand symbole de Versailles, un symbole d'accueil", a ajouté le président de l'établissement public du musée et du domaine national de Versailles.

Jean-Pierre Pernaut en parle aussi dans le journal de 13 H 00.

Jean-Jacques Aillagon consacre 2 articles dans son blog le 26 avril et le 27 avril.

mercredi 11 mars 2009

Caisse automatique hors-service, suite et fin (?)


Miracle ! Au bout de 4 mois la caisse qui était hors-service est en train d'être réparée. Le technicien nous a assuré que de toute façon nous aurions des pannes régulières avec cette caisse étant donné le choc qu'elle a subi. Il aurait été plus simple de la renvoyer en usine.

Il faudra plusieurs jours de réparation puisque parmi toutes les pièces commandées certaines ne sont pas celles qui conviennent.

Comme prévu par la mairie, il n'y aura pas de paiements en espèces dans cette caisse.

jeudi 19 février 2009

Quel avenir pour le parking ? Suite...

Encore un rebondissement concernant l'avenir du parking dans un nouvel article du blog de M. AILLAGON datant du 12 Février 2009.

On constate que, malgré les passages de pommade dans le dos, la gué guerre entre la mairie et le château continue puisque chacun essaie de "tirer la couverture à soit" et espère toujours profiter de la plus grosse part du gâteau.

A suivre...

lundi 2 février 2009

Quel avenir pour le parking ? Suite...

Les fameux bruits de couloir s'amplifient. Dans un communiqué de presse émanant du château, on pouvait lire qu'il y avait toujours une petite gué guerre entre le château et la mairie. Grosso modo, la mairie ne veut pas entretenir le parking mais souhaite percevoir sa part du gâteau.

En outre, seules les pannes vraiment très importantes sont effectuées, le reste du matériel lui se dégrade peu à peu. La société gestionnaire ne souhaite pas engager de frais importants car elle est au courant, ou pressent, un éventuel non renouvellement de contrat ?

D'après des employés du domaine, il y a une certaine tension au sein de la direction du château et M. AILLAGON n'est pas très loquace sur ses futurs projets. Peut-être est-ce dû à la présence de la Cour des Comptes, depuis un mois, au sein des services administratifs du château.

A suivre...

dimanche 25 janvier 2009

Quel avenir pour le parking ?

Depuis plusieurs mois on entend des bruits de couloir à propos du parking : il va être refait, déplacé, supprimé, la société gestionnaire va changer, il appartient à la mairie ou bien au château, etc. Bref, rien de vraiment vérifiable jusqu'à il y a quelques jours lorsque j'ai intercepté certains documents en surfant sur Internet.

Le premier est un article du blog de M. AILLAGON, Directeur du château, où l'on peut lire vers la fin qu'il considère que "l'état lamentable de la place d'Armes (donc du parking) est désolant et que la requalification rapide de cet espace est un objectif prioritaire pour l’Etablissement qu'il dirige".

Le second document est un arrêté paru au journal officiel le 26 Décembre 2008 dans lequel 2 parcelles sont attribuées en dotation au château de Versailles. Comme par hasard ces 2 parcelles correspondent aux 2 parkings actuels, cars et voitures, situés devant le château. Il suffit de faire une recherche sur le cadastre pour en avoir la preuve.

Bien évidemment la société gestionnaire du parking n'est pas au courant de ces tractations. Je me demande juste avec qui ils vont renégocier le contrat au mois de Mars...

A suivre...

mardi 6 janvier 2009

Stand gênant


Aujourd'hui le stand de boissons et sandwichs qui se trouvait sur la place d'Armes a été détruit.

Raison officielle : ça dénaturait l'aspect du site
Raison officieuse : ça gênait, surtout depuis que le château a construit sa brasserie.

Nous ne remercierons pas M. Aillagon, directeur du château. En revanche, nous remercions Dany pour ces 3 années d'accueil chaleureux et de disponibilité.

Telle que je la connais, "Dany Château" n'en restera pas là. A suivre...